Rétrospective du 1er mois

Bonjour à tous,

Le 17 février, cela a fait exactement un mois que je suis parti de Suisse, je fais donc un article pour vous parler de ce que j’ai vécu lors de ce premier mois de voyage.

Les premiers jours ou plutôt nuits ont permis de se mettre rapidement dans le bain des températures, je ne m’attendais pas forcément à ça, le givre au réveil et les températures à l’intérieur de Gypa (0°,1°,2°) ont été la moyenne de la première semaine, heureusement que j’avais un bon duvet ! J’ai été un peu naïf en pensant qu’en Espagne, il fait chaud… c’est vrai le jour (entre 10 et 18°), mais dès que le soleil se couche, les températures chutent assez vite, ce qui est assez logique, mais je n’y avais pas réfléchis avant. C’est l’expérience qui rentre.

Cela a en revanche été très facile de s’acclimater à la vie en Van, comme quoi, l’une de mes plus grosses craintes, n’en n’était pas une… Encore une leçon a retenir. Une chose qui me gêne encore un peu, c’est lorsque je dors seul à un endroit, je n’ai pas l’impression d’être légitime à l’endroit où je suis, mais je commence à m’y faire, tout en essayant de déranger le moins possible.

Concernant le trajet, le début était déjà fait, mais pas mal de choses ont été modifiées, car les personnes rencontrées en chemin m’ont indiqué des endroits à voir et j’y ai donc été et ai vu des choses géniales, je pense notamment à Doñana et au caminito del Rey, merci les sixenroute !

Je n’ai désormais plus peur des problèmes mécaniques ! C’était aussi une de mes craintes et j’ai désormais eu la première casse et ai pu me rendre compte que mise à part la langue qui peut poser un problème (Merci merci merci Stéphane !!!), le reste peut se régler.

Je me réjouis à désormais penser à l’essentiel et donc à vivre libre ! Mes seules pensées vont à savoir si j’ai assez d’eau, de nourriture, ce que j’ai envie de faire et où je vais… Ce que je considère comme étant la liberté. Ce sentiment a mis un peu de temps à arriver mais il est désormais bien présent.

Je me rends aussi compte que les personnes exceptionnelles de mon entourage sont toujours présentes et plus nombreuses que ce que je pensais, même à distance, merci ! Loin des yeux, proche du coeur !

Je viens de compter le nombre d’espèces photographiées jusqu’au 17 février 2018, 69 ! La plupart étant des oiseaux. Je ne m’attendais honnêtement pas à réussir à en voir et en photographier autant. En ceci je suis vraiment heureux, car je ne m’en lasse pas. A l’heure où je vous parle, je continue à scruter les alentours de gypa pour voir d’éventuel oiseau. Je garde cependant en tête le lynx pardelle ou ibérique, une fois qu’on l’a en tête, difficile de s’en débarrasser, je ne sais pas pourquoi, mais il m’attire vraiment et le fait de savoir qu’il est là, pas loin, rendent les choses encore plus passionnantes.

En bref, je suis apaisé et vraiment heureux d’avoir fait ce choix, je vous encourage à y réfléchir si vous êtes des aventuriers dans l’âme !

De nouvelles photos sont disponibles sous le lien suivant : https://en-terre-sauvage.com/photos/nouveautes/

Je profite de cet article, pour remercier tous ceux qui me suivent et qui mettent des commentaires, c’est à chaque fois un réel plaisir.

Si vous avez des suggestions ou des idées pour modifier ce blogue, n’hésitez pas. Merci !

 

Nul oiseau ne s’envole trop haut s’il vole de ses propres ailes

 

Un oiseau ça vole……. comme ça, non ?

8 responses to “Rétrospective du 1er mois

  1. Je suis bien heureuse de te lire. Tu prends ton envol, comme t’es oiseaux….et La Liberté se gagne dans l’action mais surtout dans notre tête normal que ça vienne pas du jour au lendemain. Par contre une fois goûtée à cette liberté tu sauras la réactiver pour la vivre ici aussi.. bec!

    1. Merci beaucoup Marianne, ça me fait super plaisir !! Quand on prend et qu’on a le temps pour les développer, ça aide

  2. Belle rétrospective et encourageante au vu des 69 espèces que tu as vues en seulement un mois.
    Cela promet pour les mois à venir
    Bonne route avec Gypa

    1. Merci beaucoup Cathy, je pensais qu’il y aurait un moment où j’arriverai à photographier uniquement des espèces déjà vues, mais même pas! Tant mieux, quelle diversité!

  3. Merci pour ce long article. C’est super de prendre le temps de faire un petit bilan de ce premier mois d’aventure, c’est comme ça que tu vas en faire quelque chose de très positif pour toi. Et savoir que tu es heureux et apaisé me comble ! Merci pour tes photos, toujours plus belles et pour les commentaires, très fins, pleins d’humour et d’observations. C’est génial, bravo ! Bonne route avec Gypa, profite bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *